•  

    Chapitre 1 :L’anniversaire

    1

     

    Ce jours là , il pleuvait des cordes. La tourbe était boueuse, pâteuse. Les animaux étaient allés se réfugier dans la foret.

    Quand le tonnerre gronda , Asling descendit du car scolaire pour continuer sa route a pied. Le car ne pouvait avancer car le brouillard rendait la vue trop faible .

    Asling prit une aspiration et sortit du car en sautant dans une flaque d’eau, ce qui fit rire les autres collégiens du car , Asling devint rouge.

    Elle habitait une petite maisons isolé avec sa mère et ses frères jumeaux. Son père était partis de la maison qu’en elle avait 7 ans . Asling avait peu de souvenir a pars son nom : Artegal.

    Asling regarda le ciel noir mais rebaissa la tête aussitôt car la pluie était en train de tremper ses habits. Elle commença a marcher en entendant le vombrissement du car , qui repartait derrière elle.

    Asling avait fait et refait cette route , sous le soleil, la pluie, à pied, à vélo, en car, seule ou a plusieurs… Elle là connaissait par cœur . Mais il lui restait du chemin a faire …

     

    2

     

    En marchant , elle repensa à sa journée. Elle n’avait pas beaucoup d’amis à part son chat : Miff et Erin une fille de , elle aussi, 15 ans.

    Elles étaient dans la même classe.

    Erin était joyeuse, jolies, populaire… elle avait tous pour plaire , on se demandait pourquoi(vous allez savoir pourquoi) elle restait avec Asling…

    Asling aussi était très belle, de long cheveux lisse et brun , des yeux d’un vert perçants , quelques tachez de rousseurs , de fines lèvre rose.

    De longues jambes et un corps souple. Elle avait un certain charme qui la rendait plus belle, mystérieuse… Son regard , ses yeux… personne ne sait quoi dire.

    Elle n’avait pas beaucoup d’amis car elle était plutôt réservé … et n’aimait pas parler d’elle , de sa vie. Elle n’aimait pas qu’on lui offre des cadeaux mais elle été par contre, très généreuse.

    Elle était souvent critiqué a cause de son « style ».

    Elle portait des slims en jeans ou en cuir noir. Des t-shirts, des vestes noirs et sur ces mains peintes de vernie sombre, elle avait des mitaines (encore !) noirs. Elle était chaussé de Dr Martens noirs. Elle se mettait du mascara , ce qui allongeait ces cils. Ses paupières inférieures étaient soulignés de crayon (noir), ce qui faisait ressortir la couleur de ces yeux.

    On comprenait mieux pourquoi elle était critiqué et faisait peur ! Ce style lui donnait mauvais jors mais sa mère ne disait rien, elle lui laisser affirmer sa personnalité !

    Au moins plus personne ne s’approchait d’elle. Par contre, derrière ce style « gothique », se cachait une jeune fille polies et très bonne élèves. Du coté amoureux, Asling n’aimait personne. Plusieurs garçons avaient essayé de sortir avec elle mais en vint !

    Ses Dr Martins claquaient les flaques d’eau d’un pas saccadé. Elle était bientôt arrivé chez elle. Elle voyait une forme  se dinstaguait dans le crépuscule. Elle regarda sa swatch rouge (ouf ! de la couleur !!) : six heures quarante-cinq, le soir tombé vite dans cette contrée d’Irlande. Asling commençait a entendre les animaux nocturnes qui sortaient sous la pluie. Mais un bruit attira tout particulièrement son attention. C’était un grognement. Elle tourna la tête vers le bruit, vers la foret, et vit une aire d’yeux rouges la fixait, puis ils disparurent… Asling fut surprise et intrigué. Quel était cet animal mystérieux ?

     

     

    3

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    12 commentaires
  •  

    En arrivant devant sa maison, elle prit le courrier tout en contemplant la demeure. Une petite maison arrondie, grisée par le temps. De la mousse verte grimpé au mur et fenêtre. Tous prêt de la maison était planté un potager. Il y avait aussi un étang ou on entendait les grenouilles chanter, et sur le coté se trouvait un petit puit inutilisable.

    Asling commença a ouvrir la porte, mais ces frères la devancère en se jetant a son cou, ils criaient  « Asling, Asling vient voir notre château lego !! viens, viens… » de leur petite voix enfantine. Ils la prirent par la main.

    Ses deux frères était jumeaux. Ils se nommait Connor et Harry. Ils avaient les cheveux noirs jais, un petit corps rond, des joues joufflues, et un petit sourire malicieux. On les a différencier par leur yeux verrons. L’un avait un oeil vert à gauche et l’autre a droite, tandis que l’autre avait un oeil marron a gauche et l’autre a droite.

    Ils avaient chacun un sacré caractère . Connor était discret comme sa sœur, mais très joueur et très drôle.

    Harry était plus intelligent, inventeur mais lui aussi très drôle.

    Ils avaient sept ans. Asling se dégagea de leur petites mains potelés et alla voir sa mere dans la cuisine, qui épluchait les légumes pour la soupe tous en fumant ce qui dispersait un nuage de fumée dans la cuisine.

    Asling dit : «

    -Salut maman, tu as passé une bonne journée, j’ai eu 16 en français, et 19 en maths ! »

    Sa mère détourna le regard de ces légumes et regarda sa fille qui était trempé et lui dit :  «

    -bonjour, Asling, le dîner est prêt dans un quart d’heure, va te laver, tu es trempé ! occupe toi de tes frères, dépêche toi ! » dit elle d’un ton sombre

    Asling baissa la tête et  pinça la lèvre inférieur. Elle était habituée a ce comportement depuis le départ de son père. Sa mère se nommait Sophia. Elle était blonde, des yeux ternes, fatigués par le travail, des rides se dessinaient sur son front , ses mains.

    Sophia travaillait dans une entreprise qui heureusement rapportait plus qu’assez, pour nourrir sa famille.

    Car depuis le départ d’Artegal (son père), la famille avait eu beaucoup moins d’argent , Sophia était tombé dans une grosse dépression dont elle était toujours dedans. Heureusement qu’elle avait réussi a trouvé « a good job » !

    Asling détestait repenser a cette période ou son père était encore là Sa mère était  joyeuse tout le monde allait bien. Ils étaient une vraie famille . Jusqu’au jour ou il eu une dispute entre sa mère et son père, et ce fut fini. On avait jamais dit et elle n’avait jamais demandé sur quoi était basé cette dispute. Mais ceci n’était que de mauvais souvenirs…

    Aling n’avait jamais revu son père.

    Asling monta l’escalier qui craquait sous ces pas. Elle alla s’occuper de ces frères.

    4

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    5 commentaires
  • En arrivant devant sa maison, elle prit le courrier tout en contemplant la demeure. Une petite maison arrondie, grisée par le temps. De la mousse verte grimpé au mur et fenêtre. Tous prêt de la maison était planté un potager. Il y avait aussi un étang ou on entendait les grenouilles chantés, et sur le coté se trouvait un petit puit inutilisable.

    Asling commença a ouvrir la porte, mais ces frères la devancère en se jetant a son cou, ils criaient  « Asling, Asling vient voir notre château lego !! viens, viens… » de leur petite voix enfantine. Ils la prirent par la main.

    Ses deux frères était jumeaux. Ils se nommait Connor et Harry. Ils avaient les cheveux noirs jais, un petit corps rond, des joues joufflues, et un petit sourire malicieux. On les a différencier par leur yeux verrons. L’un avait un oeil vert à gauche et l’autre a droite, tandis que l’autre avait un oeil marron a gauche et l’autre a droite.

    Ils avaient chacun un sacré caractère . Connor était discret comme sa sœur, mais très joueur et très drôle.

    Harry était plus intelligent, inventeur mais lui aussi très drôle.

    Ils avaient sept ans. Asling se dégagea de leur petites mains potelés et alla voir sa mere dans la cuisine, qui épluchait les légumes pour la soupe tous en fumant ce qui dispersait un nuage de fumée dans la cuisine.

    Asling dit : «

    -Salut maman, tu as passé une bonne journée, j’ai eu 16 en français, et 19 en maths ! »

    Sa mère détourna le regard de ces légumes et regarda sa fille qui était trempé et lui dit :  «

    -bonjour, Asling, le dîner est prêt dans un quart d’heure, va te laver, tu es trempé ! occupe toi de tes frères, dépêche toi ! » dit elle d’un ton sombre

    Asling baissa la tête et  pinça la lèvre inférieur. Elle était habituée a ce comportement depuis le départ de son père. Sa mère se nommait Sophia. Elle était blonde, des yeux ternes, fatigués par le travail, des rides se dessinaient sur son front , ses mains.

    Sophia travaillait dans une entreprise qui heureusement rapportait plus qu’assez, pour nourrir sa famille.

    Car depuis le départ d’Artegal (son père), la famille avait eu beaucoup moins d’argent , Sophia était tombé dans une grosse dépression dont elle était toujours dedans. Heureusement qu’elle avait réussi a trouvé « a good job » !

    Asling détestait repenser a cette période ou son père était encore là Sa mère était  joyeuse tout le monde allait bien. Ils étaient une vraie famille . Jusqu’au jour ou il eu une dispute entre sa mère et son père, et ce fut fini. On avait jamais dit et elle n’avait jamais demandé sur quoi était basé cette dispute. Mais ceci n’était que de mauvais souvenirs…

    Aling n’avait jamais revu son père.

    Asling monta l’escalier qui craquait sous ces pas. Elle alla s’occuper de ces frères.

    4

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique